Prendre confiance en soi pour la prise de parole en public, exercices

La glossophobie ou la peur de parler en public touche environ 75% de la population. Cependant, qui n’aimerait pas devenir un grand orateur tel que Bill Clinton ou Barrack Obama ? Heureusement, avec quelques techniques pour vaincre la traque et pour prendre confiance en soi, tout le monde est capable de s’exprimer avec éloquence devant un public.

 

Pourquoi a-t-on peur de parler en public ?

On dit souvent que s’exprimer en public est comme passer un examen devant un jury menaçant. Avant tout, on a peur de soi et de ses performances, on exige tellement de notre personne que l’on craigne de ne pas atteindre les critères posés.

Ensuite, on a peur des autres ; peur d’être jugé ou d’être dévisagé en s’imaginant que tous les auditeurs sont de redoutables adversaires.

Ce manque de confiance en soi pour la prise de parole en public peut se traduire par des évitements, des tremblements, une hypersudation, une grande anxiété et même par des détresses physiques.

 

Quelques exercices à faire.

Essayez de bien préparer et réviser plusieurs fois votre discours en se souciant sa qualité, c’est-à-dire, avec une voix posée, un rythme, des intonations et des gestes contrôlés. Ensuite, il faut vous familiariser avec la salle ou l’endroit où vous allez faire la présentation pour avoir une idée exacte de comment se déroulera l’exposé.

Après, vous devez bien soigner votre look tout en choisissant une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise. Avant d’entrer dans la salle, si vous avez la traque, vous pouvez utiliser cette technique de concentration qui consiste à s’isoler quelques instants et faire des mouvements de respiration.

 

A ne pas oublier.

Quand le moment du discours arrive, montrez que vous connaissez votre sujet sur le bout des doigts, si possible, évité de maintenir votre tête enfoui dans votre discours, relevez votre tête, fixez votre auditoire dans les yeux.

Parlez à vive voix, avec des phrases courtes, mais claires et surtout n’oubliez pas de mettre de la passion et de l’énergie dans votre exposé pour enflammer l’auditoire. Sachez aussi tourner les questions à votre avantage en les reformulant ; ce qui vous laissera le temps pour réfléchir.